Tulsi, un basilic thérapeutique en Inde


Tulsi ou Tulasi  dit « l’incomparable » (Ocimum Sanctum)

Un tonique supérieur en Médecine Traditionnelle Chinoise

 



Comme nous disposons souvent d’un pied de thym ou de romarin sur le pas de porte, là-bas en Inde, ils cultivent tous un pied de Tulsi ; rien à voir avec notre basilic aromatique commun aux vertus essentiellement digestives.

Le Tulsi est une des plantes médicinales majeures, utilisées dans la Médecine Ayurvédique. Il dispose de propriétés adaptogènes c’est-à-dire qu’il contient naturellement un véritable cocktail concentré en vitamines, oligoéléments et acides aminés pour produire des effets toniques et énergisants, en plus de son potentiel antistress.



Appelé aussi « Reine des herbes », il est réputé :

  • Pour dynamiser le système immunitaire car il possède aussi des propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques ;
  • Pour soulager l’anxiété, le stress et améliorer l’humeur tout en réduisant la fatigue ;
  • Pour réajuster les fonctions métaboliques avec un effet protecteur sur le foie notamment ; il protègerait aussi l’organisme des métaux lourds (plomb, chrome, mercure …) et faciliterait leur élimination ;
  • Pour mieux équilibrer la balance taux de cholestérol et taux d’insuline dans le sang.


Le Tulsi, un basilic vénéré

La culture hindoue lui octroie une place majeure dans les rituels sacrés. Avant toute crémation, une feuille fraîche de Tulsi est déposée dans la bouche des défunts pour purifier et élever leur âme.

Son parfum est aussi utilisé pour purifier l’atmosphère des temples.

Issues des branches séchées, des perles sont confectionnées pour réaliser ensuite un bracelet de méditation appelé « Rudraksha ».