Stress, anxiété, angoisse...



Vécus ponctuellement, le stress, l'anxiété, l'angoisse, ces états manifestent une tension positive que l’on peut interpréter comme des mécanismes d’adaptation face à un « danger », voire une prédisposition naturelle à survivre. Ils nous permettent d’anticiper et de mobiliser l’ensemble de nos capacités, parfois de les dépasser pour affronter une épreuve (examen – surcroît d’activité – déménagement …).

Malheureusement, ces états peuvent devenir progressivement négatifs dans le temps jusqu’à présenter des perturbations, déstabilisantes au quotidien ; on parle alors de troubles avec persistance d’une fatigue, de la crise d'angoisse

« Stress, anxiété, angoisse… Il s’agit de trois expressions de l’appréhension du vide.
Ces trois termes regroupent à des degrés différents et avec des manifestations différentes, la crainte d’un danger non représenté, d’un sentiment de totale impuissance face à quelque chose qui est sans cause », explique Virginie Megglé, psychanalyste.



Le stress

D’abord le stress ; il se traduit par un état nerveux avec des tensions permanentes tant au niveau cérébral qu’au niveau du corps. La persistance active d’un schéma de tensions affecte non seulement nos capacités mentales, nos performances mais elle cristallise aussi des peurs, des conflits, des frustrations dans le corps qui s’exprimeront plus tard au travers de douleurs musculaires, de troubles digestifs et intestinaux… Et l’affectation de notre capacité de récupération par souvent la perte d’une qualité de sommeil.

L'anxiété

Puis, quand on aborde l’anxiété, on parle plutôt d’une nature anxieuse. Nous ressentons une inquiétude permanente, un sentiment d’insécurité en dehors de toute stimulation anxiogène. C’est un état d’hyperactivité avec une connotation réactive qui se traduit par une agitation désordonnée, des troubles de la mémoire et de la concentration, des troubles obsessionnels compulsifs …



Stress, anxiété, angoisse… Il s’agit de trois expressions de l’appréhension du vide.
pouvant mener à des crises d'angoisse.



L'angoisse

Enfin, l’angoisse se caractérise par la sensation vague d’une menace sans vraiment pouvoir désigner l’objet de son angoisse. C’est un état extrêmement invalidant qui se traduit par des signes neurovégétatifs (palpitations du coeur – mains moites …), des somatisations (maux de ventre, insomnies …) et des modifications comportementales (comportement d’inhibition, d’hyperactivité …).

Face à une menace réelle, symbolique ou imaginaire, le cerveau déclenche des enchaînements de programmes de défense qui ne vont pas dans le même sens. Certains vont dans le sens du combat. D’autres vont dans le sens de la fuite. Ce « double bind » neurologique lutte/fuite simultané est la première impulsion de l’angoisse qui peut mener à la crise d'angoisse.

En savoir + : Pourquoi se tourner vers un kinésiologue ?

 



 

MES COORDONNÉES

 

Je vous accueille à mon cabinet de kinésiologie :

Béatrice Faussat, Au Village, 32160 Beaumarchés

faussat.kinesiologie@gmail.com

06 86 98 26 81

Parking

Géolocalisation
43.585829, 0.086098

Plus code
H3PP+8C Beaumarchés